Octobre rose - Zoom sur la sophrologie dans l’accompagnement du cancer du sein

 

Toutes les illustrations et les images de ce site internet possèdent un copyright ©, merci de ne pas les utiliser.

Julia de Haut, Sophrologie, Sophrologue Ile de France, région parisienne, Seine-Saint-Denis, Seine et Marne, Val de Marne, Paris, Bry sur Marne, Noisy le Grand, Villiers sur Marne, Nogent sur Marne, Fontenay sous Bois, Vincennes, le Perreux sur Marne, Champigny sur Marne, Neuilly sur Marne, le Plessis-Trévise, Ormesson sur Marne, Pontault-Combault, Chennevières sur Marne, Saint Maur des Fossés, Saint-Mandé, Gournay sur Marne, Joinville le Pont, Champs sur marne, Torcy, Noisiel, Lognes, Croissy-Beaubourg, Collégien, Émerainville, la Queue en Brie, Montreuil, Neuilly-Plaisance, Gagny, la Varenne Saint Hilaire, articles, blog, sophrologie, thérapie de couple, coaching, eft

Retour aux articles...Articles.html
Retour aux archives...Archives.html


Chaque année en octobre depuis 27ans, l’association Ruban rose propose de lutter contre le cancer du sein à travers une campagne d’information, de mobilisation et de prévention.

Zoom sur la sophrologie au service des femmes affectées par cette maladie.



De l’annonce du diagnostic au traitement le cancer du sein est un bouleversement cognitif, corporel et émotionnel ainsi que personnel et familial.

Double enjeu pour la femme, le cancer du sein touche à la santé mais également à la féminité à travers une partie du corps très symbolique: le sein (et les cheveux dans certains traitements).


La sophrologie est un outil puissant pour accompagner les femmes atteintes de cancer du sein tout au long de leur maladie.



La sophrologie pour gérer l’annonce

du diagnostic …

Souvent pilier du foyer, les femmes souffrent d’une grande solitude face au diagnostic. Elles n’ont pas le temps d’intégrer l’annonce qu’aussitôt l’entourage leur demande d’être forte et combative. Leur sidération n’est pas prise en compte.

Suit un sentiment de culpabilité fort envers son entourage, « je dois être forte pour eux », « je ne vais pas leur montrer que ça ne va pas pour ne pas les faire souffrir » et envers elles-même « qu’est ce que j’ai mal fait? » « j’aurais dû… » « « je vais imposer cette épreuve à mes proches » … qui peut parfois créer un distance avec l’entourage.

Souvent femme active, superwoman, les femmes se retrouvent fragilisées par la maladie (sidération, colère, tristesse, peur, fatigue, stress…), prise dans le tambour d’une machine (rendez-vous médicaux, traitements…) elles ont la sensation de perdre le contrôle de leur corps et de leur vie ce qui les entraine dans une position passive générant encore un peu plus de stress et d’angoisse.

Accueillir l’annonce, sortir de la culpabilité, prendre du recul, appréhender le traitement avec sérénité, réduire le stress et l’angoisse, faire le deuil de sa bonne santé sont autant de point travaillés en sophrologie dans le cadre du cancer du sein.



La sophrologie pour accompagner les traitements médicaux…

L’état psychique durant la maladie est important. Aujourd’hui on constate notamment que le stress ou l’angoisse lié au traitement médical influe sur les effets secondaires. Ainsi une personne stressée, angoissée ou dans le rejet du traitement (chimiothérapie, hormonothérapie, immunothérapie, radiothérapie, opération chirurgicale..) aura plus d’effet secondaire qu’une autre qui le vivra de façon positive ou dans le calme.


La sophrologie aide les femmes atteintes de cancer du sein à reprendre le contrôle, mieux vivre le traitement, gérer la douleur, favoriser la récupération, renforcer sa détermination, prendre conscience de ses capacités, retrouver un sommeil de qualité.



La sophrologie pour se reconstruire…

Le tsunami est passé mais subsiste les cicatrices physiques et/ou émotionnelles, la difficulté de se projeter, de retrouver une vie sereine.

Alors en sophrologie on travaille à la reconstruction: se réconcilier avec son corps, retrouver sa féminité, renforcer l’estime de soi, retrouver confiance en soi, stimuler sa vitalité…



Où et comment pratiquer la sophrologie...

Aujourd’hui différents centres hospitaliers ou structures d'accueil proposent de la sophrologie aux personnes atteintes de cancer.

Dans le dernier Plan Cancer, le ministère de la santé a intégré la sophrologie comme soin oncologique de support, pour les bienfaits qu’elle apporte aux patients tout au long de leur parcours de soin.

Depuis 2007, l’institut Curie propose à ses patientes des séances de sophrologie à l'hôpital.


À l'hôpital, en structure d'accueil, en cabinet, en groupe ou en séance individuelle, n'hésitez pas à découvrir la sophrologie pour vous accompagner dans votre parcours thérapeutique.



Pour rappel, la sophrologie ne se substitue pas à une prise en charge médicale.

Cancer du sein, sophrologie, oncologie, chimiothérapie, hormonothérapie, radiothérapie, fatigue, nausées, séance de groupe cancer, octobre rose